La sécurité a bon dos

21/12/2011
La sécurité a bon dos

A Lomé comme en région, on peut constater l’apparition de ralentisseur sur les routes. C’est bien sûr un moyen efficace pour contraindre voitures, camions et motos à réduire leur vitesse. Problème, ces dos d’âne ne sont pas installés par les autorités, mais par des particuliers bien souvent pour des raisons commerciales.

Le phénomène prend une telle ampleur que les autorités ont décidé de sévir.

Dans un communiqué publié mercredi par le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, et par son collègue des Travaux publics, 

Andjo Tchamdja, il est indiqué que les ralentisseurs devront être démolis dans un délai d’un mois. "Passé ce délai, les autorités compétentes procéderont à leur enlèvement aux frais de leurs auteurs" indique le texte.

Au Togo, comme dans le reste du monde, le réseau routier appartient au domaine public et ne peut être l’objet d’interventions individuelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.