La sécurité a bon dos

21/12/2011
La sécurité a bon dos

A Lomé comme en région, on peut constater l’apparition de ralentisseur sur les routes. C’est bien sûr un moyen efficace pour contraindre voitures, camions et motos à réduire leur vitesse. Problème, ces dos d’âne ne sont pas installés par les autorités, mais par des particuliers bien souvent pour des raisons commerciales.

Le phénomène prend une telle ampleur que les autorités ont décidé de sévir.

Dans un communiqué publié mercredi par le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, et par son collègue des Travaux publics, 

Andjo Tchamdja, il est indiqué que les ralentisseurs devront être démolis dans un délai d’un mois. "Passé ce délai, les autorités compétentes procéderont à leur enlèvement aux frais de leurs auteurs" indique le texte.

Au Togo, comme dans le reste du monde, le réseau routier appartient au domaine public et ne peut être l’objet d’interventions individuelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.