La sécurité a bon dos

21/12/2011
La sécurité a bon dos

A Lomé comme en région, on peut constater l’apparition de ralentisseur sur les routes. C’est bien sûr un moyen efficace pour contraindre voitures, camions et motos à réduire leur vitesse. Problème, ces dos d’âne ne sont pas installés par les autorités, mais par des particuliers bien souvent pour des raisons commerciales.

Le phénomène prend une telle ampleur que les autorités ont décidé de sévir.

Dans un communiqué publié mercredi par le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, et par son collègue des Travaux publics, 

Andjo Tchamdja, il est indiqué que les ralentisseurs devront être démolis dans un délai d’un mois. "Passé ce délai, les autorités compétentes procéderont à leur enlèvement aux frais de leurs auteurs" indique le texte.

Au Togo, comme dans le reste du monde, le réseau routier appartient au domaine public et ne peut être l’objet d’interventions individuelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.