La sécurité privée, c'est un métier

11/10/2016
La sécurité privée, c'est un métier

On ne s'improvise pas vigile

La sécurité privée est un secteur en forte expansion au Togo. Face aux menaces terroristes et à la délinquance, hôtels et entreprises recrutent des vigiles à tour de bras.

Avec leurs uniformes semblables à ceux des policiers, ils sont de plus en plus visibles à Lomé.

La demande est si forte qu’un Institut international des métiers de sécurité (2IMS) ouvrira ses portes le 3 novembre prochain. Cette école formera des vigiles dans le domaine de la sûreté aéroportuaire et hôtelière, le transport de fonds, la protection des VIP, la détection de drogue ou d’explosifs grâce à des chiens formés à cet effet. 

Les gardes privés sont actuellement recrutés sans réelle formation. Quelques jours de cours et d’exercices pratiques, certainement pas suffisant.

On peut le constater dans certains hôtels où la fouille des véhicules et des bagages laisse à désirer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.