La sécurité privée, c'est un métier

11/10/2016
La sécurité privée, c'est un métier

On ne s'improvise pas vigile

La sécurité privée est un secteur en forte expansion au Togo. Face aux menaces terroristes et à la délinquance, hôtels et entreprises recrutent des vigiles à tour de bras.

Avec leurs uniformes semblables à ceux des policiers, ils sont de plus en plus visibles à Lomé.

La demande est si forte qu’un Institut international des métiers de sécurité (2IMS) ouvrira ses portes le 3 novembre prochain. Cette école formera des vigiles dans le domaine de la sûreté aéroportuaire et hôtelière, le transport de fonds, la protection des VIP, la détection de drogue ou d’explosifs grâce à des chiens formés à cet effet. 

Les gardes privés sont actuellement recrutés sans réelle formation. Quelques jours de cours et d’exercices pratiques, certainement pas suffisant.

On peut le constater dans certains hôtels où la fouille des véhicules et des bagages laisse à désirer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.