La sécurité privée, c'est un métier

11/10/2016
La sécurité privée, c'est un métier

On ne s'improvise pas vigile

La sécurité privée est un secteur en forte expansion au Togo. Face aux menaces terroristes et à la délinquance, hôtels et entreprises recrutent des vigiles à tour de bras.

Avec leurs uniformes semblables à ceux des policiers, ils sont de plus en plus visibles à Lomé.

La demande est si forte qu’un Institut international des métiers de sécurité (2IMS) ouvrira ses portes le 3 novembre prochain. Cette école formera des vigiles dans le domaine de la sûreté aéroportuaire et hôtelière, le transport de fonds, la protection des VIP, la détection de drogue ou d’explosifs grâce à des chiens formés à cet effet. 

Les gardes privés sont actuellement recrutés sans réelle formation. Quelques jours de cours et d’exercices pratiques, certainement pas suffisant.

On peut le constater dans certains hôtels où la fouille des véhicules et des bagages laisse à désirer.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.