Le Bio Bag pour protéger l’environnement

02/03/2012
Le Bio Bag pour protéger l’environnement

Un an après l’interdiction d’importer, de produire et de distribuer des sachets et emballages plastiques non dégradables au Togo, force est de constater que la mesure n’est pas appliquée.

Les solutions pour lutter contre la pollution existent bel et bien.

Nèmè Gnassingbé-Sodji propose ainsi des plastiques « intelligents" à durée déterminée et programmable. 

Il s'agit des sachets oxo-biodégradables en 16 mois, issus de la technologie d2w.

"Nous voulons en tant qu'amis de la terre et fournisseur en solutions éco-responsables, accompagner les efforts du gouvernement dans sa démarche de préservation de l'environnement », explique Mme Nèmè Gnassingbé Sodji, à la tête de la société Biotechnology Togo. 

Elle mène également sur le terrain des actions de sensibilisation auprès de la population pour les inciter à avoir recours à des emballages propres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.