Le Bio Bag pour protéger l’environnement

02/03/2012
Le Bio Bag pour protéger l’environnement

Un an après l’interdiction d’importer, de produire et de distribuer des sachets et emballages plastiques non dégradables au Togo, force est de constater que la mesure n’est pas appliquée.

Les solutions pour lutter contre la pollution existent bel et bien.

Nèmè Gnassingbé-Sodji propose ainsi des plastiques « intelligents" à durée déterminée et programmable. 

Il s'agit des sachets oxo-biodégradables en 16 mois, issus de la technologie d2w.

"Nous voulons en tant qu'amis de la terre et fournisseur en solutions éco-responsables, accompagner les efforts du gouvernement dans sa démarche de préservation de l'environnement », explique Mme Nèmè Gnassingbé Sodji, à la tête de la société Biotechnology Togo. 

Elle mène également sur le terrain des actions de sensibilisation auprès de la population pour les inciter à avoir recours à des emballages propres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.