Le Bio Bag pour protéger l’environnement

02/03/2012
Le Bio Bag pour protéger l’environnement

Un an après l’interdiction d’importer, de produire et de distribuer des sachets et emballages plastiques non dégradables au Togo, force est de constater que la mesure n’est pas appliquée.

Les solutions pour lutter contre la pollution existent bel et bien.

Nèmè Gnassingbé-Sodji propose ainsi des plastiques « intelligents" à durée déterminée et programmable. 

Il s'agit des sachets oxo-biodégradables en 16 mois, issus de la technologie d2w.

"Nous voulons en tant qu'amis de la terre et fournisseur en solutions éco-responsables, accompagner les efforts du gouvernement dans sa démarche de préservation de l'environnement », explique Mme Nèmè Gnassingbé Sodji, à la tête de la société Biotechnology Togo. 

Elle mène également sur le terrain des actions de sensibilisation auprès de la population pour les inciter à avoir recours à des emballages propres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.