Le Ghana redoute la contrebande d’armes

19/09/2012
Le Ghana redoute la contrebande d’armes

La Police ghanéenne a intensifié ses patrouilles le long de la frontière avec le Togo, notamment, dans la région d’Aflao (Lomé) en raison du risque de contrebande d’armes à l’approche des élections présidentielles prévues au mois de décembre.

Le commissaire de Police du District d’Aflao, Emmanuel Odonkor, a confirmé que la surveillance avait été renforcée et que les mêmes consignes avaient été données aux services de l’immigration et des douanes. Les autorités s’inquiètent d’une menace de déstabilisation avant le scrutin.

M. Odonkor a cependant indiqué que les trafics en tout genre à Aflao avait considérablement baissé grâce à l’excellente coopération des services de sécurité du Ghana et du Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.