Le Ghana redoute la contrebande d’armes

19/09/2012
Le Ghana redoute la contrebande d’armes

La Police ghanéenne a intensifié ses patrouilles le long de la frontière avec le Togo, notamment, dans la région d’Aflao (Lomé) en raison du risque de contrebande d’armes à l’approche des élections présidentielles prévues au mois de décembre.

Le commissaire de Police du District d’Aflao, Emmanuel Odonkor, a confirmé que la surveillance avait été renforcée et que les mêmes consignes avaient été données aux services de l’immigration et des douanes. Les autorités s’inquiètent d’une menace de déstabilisation avant le scrutin.

M. Odonkor a cependant indiqué que les trafics en tout genre à Aflao avait considérablement baissé grâce à l’excellente coopération des services de sécurité du Ghana et du Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.