Le Ghana redoute la contrebande d’armes

19/09/2012
Le Ghana redoute la contrebande d’armes

La Police ghanéenne a intensifié ses patrouilles le long de la frontière avec le Togo, notamment, dans la région d’Aflao (Lomé) en raison du risque de contrebande d’armes à l’approche des élections présidentielles prévues au mois de décembre.

Le commissaire de Police du District d’Aflao, Emmanuel Odonkor, a confirmé que la surveillance avait été renforcée et que les mêmes consignes avaient été données aux services de l’immigration et des douanes. Les autorités s’inquiètent d’une menace de déstabilisation avant le scrutin.

M. Odonkor a cependant indiqué que les trafics en tout genre à Aflao avait considérablement baissé grâce à l’excellente coopération des services de sécurité du Ghana et du Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.