Le Service des passeports va se déployer à l'étranger

05/11/2009
Le Service des passeports va se déployer à l'étranger

Depuis août dernier, le Togo est passé au biométrique. Les nouveaux passeports sont désormais conformes aux normes de sécurité exigées par la plupart des pays, dont, en premier lieu, les Etats-Unis. Seul hic, cette technologie nécessite de disposer des équipements informatiques adéquats pour la saisie des données, la prise des photos et des empreintes digitales. Or, la plupart des ambassades togolaises à l'étranger ne sont pas encore équipées. D'ou l'impossibilité pour les membres de la Diaspora de se faire établir ou renouveler leur passeport.

Le commissaire divisionnaire Guy Aharh, directeur général du Service des passeports, assure que toutes les dispositions seront prises rapidement pour donner satisfaction aux togolais de l'étranger. Republicoftogo.com: Comment un Togolais vivant en dehors du pays peut-il obtenir le nouveau passeport biométrique ?

Guy Aharh :

Le passeport à données biométriques comporte deux phases, d'abord la collecte des données et ensuite la production du document.

La collecte des informations consiste à prendre les photos, les empreintes, la signature et les signalements du demandeur. Cette étape demande une présence physique n'est pas centralisée.

On le fait actuellement dans beaucoup de préfectures ; nous allons progressivement l'étendre à toutes les ambassades du Togo à l'étranger.  

Pour satisfaire dans l'immédiat nos frères de la Diaspora qui ont d'ailleurs le plus besoin de ces documents, nous avons envoyé une mission à Paris Bruxelles et Berlin qui a fait la collecte des données électroniques.

La mission a regagné Lomé le 27 octobre dernier avec 687 dossiers enregistrés qui seront traités très rapidement pour fabriquer les passeports.

Nous avons prévu de mettre en place un système pilote dans quatre ambassades, notamment à Paris, Berlin, Washington et Libreville.

Ce sont des villes où il y a une forte concentration de la Diaspora.

D'ici deux semaines, le système devrait être opérationnel à Paris et à Berlin, puis à Washington et à Libreville un peu plus tard.

Nous le faisons de façon progressive car cela nécessite un équipement coûteux financé sur fonds propres.

Si nous n'arrivons pas à installer à temps les postes de collectes dans les ambassades, nous serons obligés de multiplier les missions spéciales sur place pour permettre à la diaspora de disposer de leurs passeports dans un délai raisonnable.

Nous ferons la même chose dans des endroits où il n'y a pas d'ambassades mais où les besoins sont évidents.

Il n'est plus question que les gens s'imaginent qu'en remettant de l'argent et les photos à une tierce personne au Togo, il sera possible de se faire établir un passeport à distance.

J'invite donc nos frères de la Diaspora à la prudence pour qu'ils ne se fassent pas avoir par de supposés intermédiaires.

L'établissement du nouveau passeport biométrique ne peut se faire qu'à partir des données sécurisées collectées par nos services

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.