Le Togo n’est plus complaisant

07/07/2014
Le Togo n’est plus complaisant

Les autorités maritimes ont décidé de mettre un terme aux pavillons de complaisance surtout lorsque les navires immatriculés au Togo transportent de la drogue.

Le M/V Aberdeen, intercepté récemment par la Brigade financière italienne avec à son bord plus de 47 tonnes de cannabis et le M/V Noor One arraisonné par les garde-côtes grecs le 21 juin dernier et qui transportait 2 tonnes d’héroïne, ont été radiés du registre togolais d’immatriculation.

Le directeur des Affaires maritimes Alfa Lebgaza, a indiqué que les deux bateaux s’étaient livrés à des activités illégales contraires au code de la marine marchande et à la charte maritime fixant les conditions d’immatriculation des navires sous pavillon togolais.

 Cette décision s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de lutte contre le trafic de drogue, mais le Togo entend également par cette radiation préserver son image. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.