Le Togo sous contrôle

27/03/2013
Le Togo sous contrôle

Le directeur général de l’Agence pour la sécurité aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Ousmane Guitteye, a visité mardi le chantier de la future aérogare de Lomé. La livraison du terminal est prévue en août 2014. Elle pourra accueillir les avions au contact, la zone de fret sera agrandie de même que le tarmac prévue pour une quinzaine de gros porteurs. A cela s’ajoute un second taxiway. 

«L’actuelle plateforme traite 500.000 passagers/an ce qui n’est plus possible avec les 13 compagnies qui desservent le Togo. La nouvelle aérogare pourra est prévue pour 1,5 à 2 millions de passagers/an.», a indiqué Dokissime Gnama Latta, le directeur de l’aviation civile.

Lors d’une rencontre avec le président Faure Gnasssingbé, M. Guitteye a indiqué que l’ASECNA allait installer des radars à Niamtougou (Nord du Togo) et au Bénin.

Jusqu’à présent, les phases d’approche vers l’aéroport Gnassingbé Eyadema de Lomé s’effectuent via le contrôle aérien ghanéen avant une localisation physique par la vigie de la tour de contrôle de Lomé.

L'Agence pour sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar regroupe 18 pays, principalement en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale. Sa principale mission est de gérer les espaces aériens de ses membres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.