Le bourbier

22/08/2008
Le bourbier

Dur, dur. Après l'effondrement du pont d'Amakpapé, il est très difficile d'emprunter la nationale ou les voies de contournement Atakpamé-Kpalimé et Agou-Notsè, aménagées dans l'urgence. Les routes sont étroites, la latérite est un calvaire pour les poids lourds qui s'embourbent et les pluies incessantes ralentissent les travaux d'aménagement.

La circulation est régulièrement interrompue. Mercredi, le bourbier général a noyé deux titans à hauteur d'Amou-Oblo sur l'axe Atakpamé-Kpalimé. Pendant plus de vingt-quatre heures, la circulation a été neutralisée sur cette voie.

Les sociétés chargées des travaux d'aménagement évoquent l'absence de moyens financiers pour poursuivre les travaux.

Le Togo a été frappé ces dernières semaines par de violentes intempéries qui ont sévèrement endommagé une partie du réseau routier et de nombreux ouvrages d'art.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.