Le ciel soit loué !

09/06/2015
Le ciel soit loué !

Gnama Latta

Réunis depuis lundi à Lomé, les experts de l’aviation civile des pays membres de l’UEMOA donnent la touche finale à la nouvelle Agence de supervision de la sécurité et de la sûreté de l’aviation civile (ACSAC).

Pas questions de se substituer à l’ASECNA*, mais d’assurer un meilleur contrôle de l’espace aérien ouest-africain dans un contexte de forte augmentation du trafic commercial.

L’important est de créer un pool de compétences et plus on est nombreux et plus on est fort, souligne Gnama-Latta, le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile du Togo (ANAC-Togo), dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Est-il nécessaire de créer un nouvel organe alors que d’autres de même nature existent déjà ?

Gnama Latta : L’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) a recommandé aux pays d’Afrique de l’Ouest de se regrouper pour être plus efficace. Une structure existait depuis 10 ans, le COSCAP, mais il a fait son temps. Il faut passer à autre chose et surtout s’adapter aux évolutions en matière de supervision et de sécurité du transport aérien qui est un secteur très complexe.

La création de l’ACSAC répond à ces exigences.

Republicoftogo.com : Ce regroupement va-t-il contribuer au renforcement de la sécurité ?

Gnama Latta : Oui dans la mesure ou nous nous regroupons, c’est à dire les 8 pays de l’UEMOA plus la Mauritanie. Notre ambition est, d’une part, de rendre le ciel ouest-africain plus sûr et, d’autre part, d’offrir aux compagnies aériennes et à leurs passagers des plateformes aéroportuaires irréprochables.

Je parle pour ma paroisse, mais je tiens à vous dire que l’aéroport de Lomé est le tout premier de l’Espace UEMOA et ASECNA à être certifié.

* Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.