Le commerce informel a de l’emprise

05/03/2014
Le commerce informel a de l’emprise

Les autorités municipales ont décidé de sévir face à l’utilisation abusive de la voie publique par des commerçants informels. Ceux installés en toute illégalité dans le IIe arrondissement de Lomé ont eu droit à la visite des équipes de la ville qui ont procédé au démontage des baraques. 

Suite de l’opération jeudi dans les quartiers de Noukafou, Wuiti, Kégué et Adakpamé.

Routes et trottoirs sont occupés par de petits commerces en tout genre : bars, restaurants, dépanneurs. Ils constituent un danger pour les automobilistes et pour les piétons.

En outre, le gouvernement a consacré d’importants moyens pour la rénovation du réseau routier de la capitale et pour offrir à la ville un visage –propre et moderne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

Alliance contre l'extrémisme

Cédéao

Un sommet conjoint Cédéao-CEEAC sur la paix, la radicalisation et l'extrémisme violent aura lieu prochainement à Lomé.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.