Le dynamitage tourne mal

07/08/2012
Le dynamitage tourne mal

Une opération de dynamitage de routine, mal maîtrisée dans la carrière de concassage de Lassa ( préfecture de la Kozah) par la société chinoise SNCPC, a fait samedi 27 blessés et provoqué la destruction d’habitations à proximité et dans un périmètre de plus de 20km.

Selon un communiqué publié mardi par le ministère des Travaux publics, la SNCPC a été surprise par l’ampleur inhabituelle des déflagrations. Il n’y a pas qu’elle ! De nombreux villageois ont été pris de panique en voyant s’abattre soudainement des projectiles venus de nulle part.

Le bilan humain et matériel est lourd avec des câbles du réseau électrique sectionnés et des champs dévastés.

« Dès qu’il a été informé de l’incident, le président de la République a donné instruction au gouvernement afin que des mesures rapides soient prises pour porter secours et assistance aux blessés ou toute autre personne se trouvant sur les sites de concassages », indique le communiqué officiel.

Une mission gouvernementale, conduite par le ministre des Travaux publics, s’est rendue sur place pour y rencontrer les blessés les moins graves et les victimes des dommages matériels.

5 équipes techniques multisectorielles sont chargées d’évaluer les dégâts matériels et humains.

La carrière de Lassa est fermée jusqu’à nouvel ordre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.