Le texte le plus connu de la Bible évolue

17/07/2017
Le texte le plus connu de la Bible évolue

Traduire correctement l'idée originale

A partir du 1er octobre, les fidèles catholiques togolais ne diront plus ‘Ne nous soumets pas à la tentation’, mais ‘Ne nous laisse pas entrer en tentation' lors de la prière fondamentale ‘Notre Père’.

Une petite évolution validée lundi par la Conférence des Évêques du Togo (CET) après consultation avec le Vatican.

D’après des analyses théologiques et exégétiques, la version actuelle n’est pas correcte. Elle ne traduit pas correctement l’idée originale. Elle donne que sentiment que c’est Dieu qui pousse l’homme à la tentation.

La prière du Notre Père est le texte le plus connu de la Bible. La plupart des chrétiens connaissent par cœur cette prière proposée par Jésus à ses disciples selon le témoignage de l'Évangile selon Matthieu. 

Un quart de la population est catholique.

La prière du Seigneur : Notre Père

Notre Père 

qui es aux cieux, 

que ton nom soit sanctifié,

que ton règne vienne,

que ta volonté soit faite,

sur la terre comme au ciel. 

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

pardonne-nous nos offenses, 

comme nous pardonnons aussi

à ceux qui nous ont offensés

et ne nous soumets pas à la tentation,

mais délivre-nous du mal.

Amen

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.