Les FAT s’équipent dernière génération

17/03/2010
Les FAT s’équipent dernière génération

Panhard vient de livrer aux Forces armées togolaises (FAT) 80 camions TC54 et six véhicules blindés PVP, apprend-on mercredi auprès de cette société.
Ces engins seront utilisés principalement pour faciliter le déploiement du
contingent du Togo engagé au sein de la Minurcat, à l’Est du Tchad.
Le Togo avait déjà acquis 30 camions TC54 fin 2008 dans la perspective de cette opération.
Les PVP sont peints en blancs, aux couleurs des Nations Unies.
A noter que le Togo est le deuxième client à l’exportation du PVP, après un pays d’Amérique latine ; l’armée française en a 500 exemplaires.
Une des qualités du PVP tient à sa bonne habitabilité intérieure.
Appelé à être utilisé dans des zones de conflit, il est très adapté aux déplacements dans des ruelles étroites. Grâce à sa puissante motorisation et sa boîte automatique, il est également très à l’aise en tout terrain, avec de très bonnes capacité de franchissement.
Le blindage composé notamment d’acier, d’aluminium et de céramique, offre une très bonne protection.
Les camions tout terrain TC54 sont développés pour répondre aux besoins spécifiques des armées dans le domaine logistique. Ils peuvent transporter des troupes et du matériel.

En photo : un PVP de chez Panhard

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.