Les Togolais d'Hollywood en vedettes américaines

13/01/2009
Les Togolais d'Hollywood en vedettes américaines

Quand Fridolain Avouglan débarque à Los Angeles en 1973, la mégapole de l'ouest américain, à plus de 12.000 km de Lomé, ne compte en tout et pour tout que 7 togolais. En 2009, ils sont plus de 200 compatriotes installés dans cette ville. Fridolin Avouglan, alias « Mister Togo », découvre l'Amérique il y a 36 ans. Après des études secondaires à Lomé, il s'inscrit dans une université en Californie. Diplôme en poche, il fonde sa société « Pest Control », une entreprise spécialisée dans les pesticides.

Originaire d'Agou Agbetiko, un petit village situé au pied du Mont Agou, Fridolin ne rentre pour la première fois au Togo qu'au début des années 90. Un retour aux sources, mais aussi une prise de conscience qu'il faut aider les populations. C'est ainsi qu'il créé « Togolese Helping », une association qui envoie du matériel médical et fournit une assistance aux orphelins. Depuis près de 20 ans, il mobilise les Togolais de Californie. Dernière initiative en date, l'acheminement de matériels sanitaires à Pagouda, au nord et à Akoumakpe, village proche de Vogan Fridolin Avouglan a deux fiertés, le Togo et ses enfants. Sa fille, Dzidzefe, est chanteuse d'opéra et vit actuellement en France. Elle donne des représentations à travers le monde ; aux Etats-Unis et parfois dans son pays natal.

La cousine de Bella Bellow

Augustin et Marie Locoh habitent à Los Angeles depuis 8 ans, après avoir résidé plusieurs années dans le New Jersey (Est des Etats-Unis). Ils décident de poser leurs valises a Hollywood, capitale mondiale du cinéma.

Augustin, originaire de Glidji, travaille pour une grande société de sécurité. Marie Locoh – cousine germaine de Bella Bellow, la reine de la chanson Togolaise décédée accidentellement en 1973- s'occupe de personnes âgées et de garde d'enfants a domicile.

Heureux aux Etats-Unis, la nostalgie n'est pourtant pas loin et le couple attend la retraite pour retourner au Togo.

Yes we can

Le Togo n'est pas totalement absent de la scène artistique de Los Angeles. Renkah, de son vrai nom Karen Folly Kossi, est une chanteuse qui creuse son sillon entre Santa Monica et Wilshire Boulevard après avoir connu une jeunesse à Kpalimé.

L'artiste togolaise vit à LA depuis 2001. Elle a réalisé plusieurs albums et vient d'enregistrer « Yes we can », en hommage à Barack Obama.

La communauté togolaise de Los Angeles est un bel exemple de solidarité. Réunions, associations, spectacles, tout est bon pour aider le Togo et pour se sentir aux côtés de la Mère Patrie malgré  les 20 heures de vol qui les séparent de l'aéroport de Lomé.

 

De notre envoyé spécial à Los Angeles, Tarek Boustani

 

 En photo : Augustin et Marie Locoh (gauche) et « Mister Togo », Fridolain Avouglan, au coeur d'Hollywood

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.