Les Togolais ont le droit d'exister

22/08/2018
Les Togolais ont le droit d'exister

Certains enfants n'ont tout simplement pas d'existence légale

Un vrai casse-tête pour les services de l’état civil. Chaque année, des dizaines de milliers de naissances ne sont pas déclarées. Aucun acte établi pour des millions de Togolais depuis l’indépendance du pays.

Pourtant, cette démarche est obligatoire.

L’acte de naissance doit être déposé en Mairie 45 jours maximum après la naissance, rappelle Souzane Aho-Assouma, vice-présidente de la délégation spéciale de la commune de Lomé.

De fait, de nombreux administrés se retrouvent confrontés à des difficultés des années plus tard lors de l’établissement d’une pièce d’identité. La faute à leurs parents qui ont oublié de les déclarer.

Pas facile dans ces conditions de reconstituer un fichier national fiable. Mais les pouvoirs publics s’y emploient. Une nation moderne se doit de mener une réforme en ce sens.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.

L'empreinte du Togo

Culture

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) a lancé un concours photos. Le vote se déroule en ligne.

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer.