Les Togolais rêvent d’Amérique

09/04/2015
Les Togolais rêvent d’Amérique

Les Togolais plébiscitent l'American way of life

Un Togolais sur trois choisit le modèle de développement américain comme le meilleur pour le futur du Togo, selon une récente enquête réalisée par l’institut Afrobaromètre auprès de 1.200 personnes adultes.

La France, ancienne puissance coloniale, n’arrive qu’en quatrième position.

Pour un Togolais sur trois (33%), les Etats-Unis sont le meilleur modèle de développement futur pour le Togo. Ils viennent loin devant la Chine (19%), l’Afrique du Sud (15%), et la France (14%). 

Mais une majorité de Togolais considèrent que la France est toujours le pays qui a le plus d’influence dans leur pays.

Ces données mettent en lumière les aspirations des Togolais en matière de développement ainsi que leurs perceptions des interactions de leur pays par rapport au reste du monde, souligne l’institut.

Le choix reflété par ce sondage n’est pas surprenant. En Europe, en Asie ou au Moyen-Orient, l’American way of life fait recette et le mode de vie se rapproche de plus en plus des standards américains.

Afrobaromètre est un réseau de recherche qui mène des enquêtes d'opinion sur la démocratie, la gouvernance, les conditions économiques et d’autres questions connexes dans plus de 30 pays en Afrique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.