Les contrôles routiers sont faits pour être respectés

30/08/2014
Les contrôles routiers sont faits pour être respectés

La ville de Dapaong (619 km de Lomé) a été le théâtre d’échauffourées vendredi à la suite d’un contrôle routier qui a mal tourné. Des conducteurs de taxi-motos ont tenté de s’en prendre au commissariat central de cette ville. Le calme est revenu après l’intervention de personnalités locales.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane a dénoncé ces violences et a rappelé aux zémidjan et à la population que les contrôles routiers avaient pour objectif d’assurer la sécurité, de faire chuter le nombre des accidents et de combattre la délinquance.

Le ministre a enfin rappelé que les outrages et actes de rébellion envers les agents de la force publique étaient passibles de poursuites judiciaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.