Les contrôles routiers sont faits pour être respectés

30/08/2014
Les contrôles routiers sont faits pour être respectés

La ville de Dapaong (619 km de Lomé) a été le théâtre d’échauffourées vendredi à la suite d’un contrôle routier qui a mal tourné. Des conducteurs de taxi-motos ont tenté de s’en prendre au commissariat central de cette ville. Le calme est revenu après l’intervention de personnalités locales.

Le ministre de la Sécurité, Yark Damehane a dénoncé ces violences et a rappelé aux zémidjan et à la population que les contrôles routiers avaient pour objectif d’assurer la sécurité, de faire chuter le nombre des accidents et de combattre la délinquance.

Le ministre a enfin rappelé que les outrages et actes de rébellion envers les agents de la force publique étaient passibles de poursuites judiciaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.