Les contrôleurs ne se laisseront pas enfumer

01/09/2014
Les contrôleurs ne se laisseront pas enfumer

Depuis lundi, tous les paquets de cigarettes vendus au Togo doivent faire figurer une mise en garde sur la partie extérieure de l’emballage. Il s’agit d’informer les fumeurs, mais aussi de les dissuader.

Dans la plupart des points de vente visités à Lomé, les anciens emballages coexistent avec les nouveaux. Il faudra quelques semaines pour liquider les stocks.

Les inspecteurs du ministère du Commerce ont mené des contrôles toute la journée pour informer ceux qui ne seraient toujours pas au courant de la nouvelle législation.

Les contrevenants risquent gros. Des amendes 500.000 à 100 millions de Fcfa et de la prison, précise Claude Abé, le directeur du commerce intérieur et de la concurrence.

Le tabagisme est une question de santé publique. Les Togolais fument de plus en plus comme en atteste l’évolution des importations depuis une dizaine d’années.

La loi anti-tabac contient d’autres dispositions : vente de tabac interdite aux mineurs, interdiction de fumer dans les lieux publics, notamment.

Pour dissuader les fumeurs, l’arme ultime reste l’augmentation des taxes à l’instar de certains Etats américains et de nombreux pays européens. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.