Les déconvenues de la loterie aux visas

19/04/2008
Les déconvenues de la loterie aux visas

En début d'année, des Togolais tirés au sort par la loterie aux visas, mais dont la candidature finale n'avait pas été retenue par les autorités américaines, s'étaient constitués en « Collectif des Personnes opprimées par l'ambassade des Etats-Unis au Togo (CPO)" ! Le groupe a fait de nouveau parler de lui vendredi en manifestant devant les locaux diplomatique US à Lomé.

Il proteste contre le refus des autorités américaines de délivrer la fameuse "carte verte" aux gagnants.Les manifestants exigent de l'Ambassade des Etats-Unis, qu'elle " réhabilite" ceux qui n'ont pas été retenus, ou qu'elle leur rembourse les frais de dossier.

Le Collectif reproche aux Etats-Unis de ne pas accorder de « carte verte » à tous les gagnants et d'imposer des frais de dossiers qui ne sont pas remboursés en cas de rejet.

Rappelons que les Etats-Unis sont un pays souverain. S'agissant de la loterie aux visas, il est clairement indiqué dans les textes que l'obtention du statut final de gagnant est conditionné par un entretien préalable avec les services diplomatiques et d'immigration.

Si le gagnant remplit toutes les conditions fixées (bac, qualification professionnelle, statut familial, etc…), le visa lui sera accordé. Dans le cas contraire, un refus lui sera signifié sans que l'ambassade n'ait à en justifier les motifs.

On peut comprendre la déception de ceux dont la candidature a été rejetée. Mais la participation à la loterie aux visas impose aussi d'en accepter les règles.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Votez pour eux !

Culture

Toofan a été nominé aux MTV Africa Music Awards dans la catégorie ‘meilleur groupe’

Comment le numérique va changer la vie des agriculteurs

Tech & Web

A Paris, Cina Lawson a expliqué comment la numérique pouvait s'inscrire dans une logique de développement de l'agriculture. 

'Il n'y a pas de fatalité à la famine'

Développement

Le président Faure Gnassingbé a pris part jeudi à New York à un side event sur le thème de l’élimination de la faim.