Les femmes sont toujours des proies faciles

25/11/2014
Les femmes sont toujours des proies faciles

Arsenal répressif afin de punir les coupables.

Viols, mutilations sexuelles féminines, violences conjugales, prostitution, harcèlement sexuel, mariages forcés, crimes dits « d’honneur », polygamie... ces violences, loin d'être des faits isolés, sont le produit d’un système patriarcal instituant un rapport inégalitaire entre les femmes et les hommes. L’origine sexiste de ces violences est reconnue dans de multiples résolutions et rapports internationaux et nationaux, et pourtant elles ne reculent pas !

A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, qui se déroule le 25 novembre, le ministère de l’Action sociale, la clinique privée BIASA et l’ONG GF2D lancent une initiative commune. Il s’agit de la prise en charge médicale gratuite des femmes victimes de brutalités dans un centre dédié. Il aura également pour mission de former les professionnels de la santé à l’accueil et au suivi des victimes.

Mais l’action du gouvernement est plus ambitieuse. Elle propose une assistance juridique, un accompagnement médical de longue durée et élabore un arsenal répressif afin de poursuivre les coupables.

Par peur des représailles, de nombreuses femmes ne portent pas plainte. Difficile dont de connaître avec précision les chiffres exacts. Le GF2D affirme traiter 900 cas par an.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du porte à porte pour lutter contre le sida

Santé

27.989 habitants de Lomé sont directement touchés par le sida. La grande majorité est traitée par ARV.

Le PNUD est à un moment décisif de sa coopération avec le Togo

Développement

Helen Clark, la patronne du PNUD, s’est entretenu mercredi à Lomé avec le Premier ministre et le ministre de l’Economie et des Finances

Le combat d'Helen Clark contre la pauvreté

Développement

Helen Clark, l’Administrateur du PNUD, a entamé mercredi une visite de 24h au Togo. Au programme, un appui au PUDC et aux femmes.

Les tailleurs de pierre ont de l'avenir

Coopération

Dans la région des Savanes et de la Kara, la pierre est une ressource naturelle. Des jeunes sont formés aux techniques de taille.