Les grands hôtels de Lomé se bunkerisent

18/01/2016
Les grands hôtels de Lomé se bunkerisent

La vigilance est de mise dans un contexte tendu

Après les attentats qui ont frappé Bamako (Mali) et Ouagadougou (Burkina Faso), les autorités togolaises ont décidé de renforcer la sécurité autour des grands hôtels de Lomé.

Des patrouilles de police et de gendarmerie surveillent les bâtiments et des gardes de sécurité privée inspectent les véhicules et les visiteurs à l’entée des hôtels Sarakawa, Onomo et Ibis.

Mais beaucoup doutent que ces vigiles soient vraiment efficaces en cas d’attaque terroriste.

Les petits établissements ont moins à craindre de terroristes qui visent en priorité les lieux fréquentés par les étrangers.

L’attaque de la semaine passée à Ouagadougou contre deux hôtels et un restaurant a fait 28 morts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.