Les grands hôtels de Lomé se bunkerisent

18/01/2016
Les grands hôtels de Lomé se bunkerisent

La vigilance est de mise dans un contexte tendu

Après les attentats qui ont frappé Bamako (Mali) et Ouagadougou (Burkina Faso), les autorités togolaises ont décidé de renforcer la sécurité autour des grands hôtels de Lomé.

Des patrouilles de police et de gendarmerie surveillent les bâtiments et des gardes de sécurité privée inspectent les véhicules et les visiteurs à l’entée des hôtels Sarakawa, Onomo et Ibis.

Mais beaucoup doutent que ces vigiles soient vraiment efficaces en cas d’attaque terroriste.

Les petits établissements ont moins à craindre de terroristes qui visent en priorité les lieux fréquentés par les étrangers.

L’attaque de la semaine passée à Ouagadougou contre deux hôtels et un restaurant a fait 28 morts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.

La Chambre des notaires prend acte

Justice

Cinq nouveaux notaires ont prêté serment jeudi devant la Cour d’appel de Lomé. La profession est en pleine mutation. 

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.