Les naufragés de l'hôtel de la Paix

29/05/2008
Les naufragés de l'hôtel de la Paix

Jadis fleuron de l'industrie hôtelière togolaise, l'hôtel de la Paix situé en bord de mer à Lomé est fermé depuis plusieurs années. Bâtiment fantôme, il est bon à la casse, de l'avis des experts. Plusieurs projets sont dans les cartons pour le raser et construire à la place un autre établissement. Mais pour le moment la carcasse est toujours là.

Et les anciens employés semblent avoir été oubliés avec les meubles. C'est ce qu'ils affirment et ce qu'ils viennent de dire au premier vice président de l'Assemblée nationale, Selom Klassou. 

« Nous avons été laissés pour compte depuis 10 ans. On nous a oublié », explique le porte-parole des ex-salariés.

"Nous n'avons rien reçu, bénéficié d'aucun droits, et nous voulons savoir si nous sommes Togolais ou pas".

L'élu a écouté les doléances des anciens salariés et s'est engagé à transmettre le dossier aux autorités compétentes.

 

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.