Les organisations criminelles pillent l'Afrique

08/07/2009
Les organisations criminelles pillent l'Afrique

Les flux de drogue d'Afrique de l'Ouest vers l'Europe ont diminué récemment, mais la région est pillée par les organisations criminelles qui se livrent au trafic d'armes, de cigarettes et de déchets toxiques, selon un rapport de l'ONU publié mardi. "Il y a moins de drogue qui passe par l'Afrique de l'Ouest. Nous devons faire en sorte que cette tendance à la baisse continue", a déclaré le directeur du Bureau des Nations unies pour la lutte contre la drogue et le crime (UNODC), Antonio Maria Costa (photo).

Depuis 2004, les trafiquants de drogue colombiens ont privilégié les pays d'Afrique occidentale (Guinée Bissau, Sénégal, Ghana,, Togo, Sierra Leone, etc…) comme zone de transit pour leurs transferts de cocaïne vers l'Europe, selon l'UNODC.Mais alors que la quantité de cocaïne transitant par l'Afrique de l'Ouest a diminué depuis 2006, d'autres marchandises illégales comme les cigarettes, les armes, les déchets toxiques, les médicaments contrefaits, ainsi que le pétrole et d'autres ressources naturelles (bois tropicaux, diamants) font l'objet de trafics dans toute la région, selon l'UNODC.

Au Nigeria, 55 millions de barils de pétrole (un dixième de la production nationale) sont perdus chaque année du fait des vols et de la contrebande ("bunkering"), affirme le rapport.

Le bunkering, surtout dans le delta du Niger, est une source de pollution, de corruption et de revenus pour des insurgés et des groupes criminels.

Près de 80% du marché de la cigarette dans certains pays d'Afrique de l'Ouest et du Nord est illicite, d'où il découle que la plupart des cigarettes fumées dans ces pays le sont au profit de criminels.

Et quelque 50% à 60% sont défectueuses ou contrefaites, souligne l'étude.

L'Afrique occidentale est également devenue une destination importante pour les déchets électroniques, (y compris les vieux ordinateurs et téléphones mobiles), qui contiennent des métaux lourds et d'autres toxines.

L'Union européenne (UE) produit à elle seule 8,7 millions de tonnes de déchets électroniques par an.

"Les organisations criminelles pillent l'Afrique, détruisent des gouvernements, l'environnement, les droits de l'Homme et la santé," a déclaré M. Costa. "Cela rend l'Afrique occidentale encore plus vulnérable à l'instabilité politique et moins capable de parvenir aux objectifs du millénaire pour le développement" (OMD).

Dans certains cas, la valeur des biens de contrebande surpasse le Produit intérieur brut (PIB) de certains pays d'Afrique de l'Ouest, qui sont parmi les plus pauvres du monde, selon le rapport de l'UNODC.

"Une puissante minorité, qui se retrouve jusqu'au sommet, profite du crime en Afrique de l'Ouest, aux dépens de la masse", a dit M. Costa, avertissant que si le phénomène n'est pas combattu, "la démocratie et le développement échoueront, tandis que le crime et la corruption s'aggraveront."

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.

Terrorisme : coordonner la lutte

Cédéao

Faure Gnassingbé qui préside la Cédéao a participé samedi à Bamako. la conférence régionale sur la situation sécuritaire dans le Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Danke sehr !

Coopération

L'Allemagne poursuit sa coopération avec le Togo. Nouvel appui de 37 millions d'euros en faveur des secteurs prioritaires.