Les pirates sont toujours dans la région

29/08/2012
Les pirates sont toujours dans la région

Le tanker «Energy Centurion» (photo) pris en otage dans la nuit de lundi à mardi au large des côtés togolaises aurait été repéré dans les eaux internationales à proximité du Nigeria, a indiqué mercredi le propriétaire, Golden Energy Management, basé à Athènes. 

Selon l’armateur, un bateau de la marine française qui se trouve dans le même secteur donne des informations régulières.

Les 24 membres d’équipage seraient indemnes.

Les pirates, contrairement à la Somalie, ne cherchent pas à négocier une rançon, mais à s’emparer d’une partie de la cargaison de gasoil.

La piraterie maritime est devenu un fléau pour le Togo, mais également pour les pays du Golfe de Guinée.

Ce qu’a d’ailleurs souligné mardi Ray Mabus, le secrétaire américain à la Marine, lors d’une visite à Lomé.

« Nos pays sont très dépendants du commerce maritime. Plus de 95% du commerce international se fait par la mer. Les pays dans cette région du golfe de Guinée, tout comme les États-Unis, sont tous très dépendants de la liberté de navigation et du libre-échange. C'est grâce à des efforts communs que nous pouvons nous unir pour lutter contre ce fléau qui nous affecte tous. », a-t-il déclaré lors d’un forum consacré au piratage dans la région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.