Les pollueurs seront les payeurs

27/08/2014
Les pollueurs seront les payeurs

Les sachets plastiques non-biodégradables sont bannis au Togo depuis 2011. Mais des entreprises et des commerçants continuent de les fabriquer et de les distribuer. Les pouvoirs publics leur donnent un délai de grâce de 2 mois pour mettre fin à leurs pratiques.

Les contrevenants s’exposent à de lourdes amendes et à des peines de prison.

Les sacs plastiques polluent l’environnement, particulièrement l’eau et les écosystèmes aquatiques. Sans même évoquer la pollution visuelle. Il suffit de circuler dans les rues de Lomé pour le constater.

Le Togo est en proie, depuis deux décennies, à une pollution due aux sachets plastiques en raison de leur forte utilisation dans tous les secteurs d’activité. Un usage qui s’est accentué dans les villes et campagnes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.