Les pollueurs seront les payeurs

27/08/2014
Les pollueurs seront les payeurs

Les sachets plastiques non-biodégradables sont bannis au Togo depuis 2011. Mais des entreprises et des commerçants continuent de les fabriquer et de les distribuer. Les pouvoirs publics leur donnent un délai de grâce de 2 mois pour mettre fin à leurs pratiques.

Les contrevenants s’exposent à de lourdes amendes et à des peines de prison.

Les sacs plastiques polluent l’environnement, particulièrement l’eau et les écosystèmes aquatiques. Sans même évoquer la pollution visuelle. Il suffit de circuler dans les rues de Lomé pour le constater.

Le Togo est en proie, depuis deux décennies, à une pollution due aux sachets plastiques en raison de leur forte utilisation dans tous les secteurs d’activité. Un usage qui s’est accentué dans les villes et campagnes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.