Les pollueurs seront les payeurs

27/08/2014
Les pollueurs seront les payeurs

Les sachets plastiques non-biodégradables sont bannis au Togo depuis 2011. Mais des entreprises et des commerçants continuent de les fabriquer et de les distribuer. Les pouvoirs publics leur donnent un délai de grâce de 2 mois pour mettre fin à leurs pratiques.

Les contrevenants s’exposent à de lourdes amendes et à des peines de prison.

Les sacs plastiques polluent l’environnement, particulièrement l’eau et les écosystèmes aquatiques. Sans même évoquer la pollution visuelle. Il suffit de circuler dans les rues de Lomé pour le constater.

Le Togo est en proie, depuis deux décennies, à une pollution due aux sachets plastiques en raison de leur forte utilisation dans tous les secteurs d’activité. Un usage qui s’est accentué dans les villes et campagnes. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.