Les réfugiés aiment le Togo

07/03/2012
Les réfugiés aiment le Togo

20.000 réfugiés de 16 nationalités différentes sont actuellement au Togo. Un chiffre communiqué mercredi par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés (UNHCR) lors d’une réunion rassemblant des représentants de 11 Etats de la région à Lomé.

Une réunion destinée à élaborer une stratégie globale pour une meilleure protection des réfugiés en Afrique de l’ouest.

La Ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Mémounatou Ibrahima, a rappelé qu’en dépit de la signature par le Togo de tous les traités internationaux en la matière, beaucoup reste à faire. Il faut mieux appréhender le statut d’apatride, réviser la loi concernant le statut des réfugiés et créer un centre d’accueil pour les demandeurs d’asile.

Le ministre de la Sécurité, Gnama Latta, a rappelé pour sa part l’engagement personnel du chef de l’Etat pour assurer la protection des réfugiés au Togo.

Fin 2010, le pays avait du faire face à l’afflux d’Ivoiriens fuyant les troubles dans leur pays. Plusieurs milliers d’entre-eux sont encore présents.

Le représentant régional africain du HCR, Valentin Tapsoba, a d’ailleurs renouvelé aux autorités la gratitude de son institution pour l’hospitalité et l’engagement dont elles ont fait preuve à l’égard des Ivoiriens et des autres réfugiés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.