Les réfugiés se sédentarisent

05/11/2014
Les réfugiés se sédentarisent

Plus de 21.000 réfugiés sont installés au Togo

Le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) organise mercredi à Lomé une rencontre de haut niveau destinée à imaginer des solutions durables pour ces milliers de personnes arrivées parfois depuis des années au Togo après avoir fui leur pays. Ils sont Ivoiriens, Centrafricains, Ghanéens, Congolais, Rwandais, 14 nationalités au total. Ils sont plus de 21.000 installés dans le pays.

Pour le HCR comme pour le gouvernement, trois possibilités doivent être envisagées, le rapatriement, la réinstallation et l’intégration locale.

Cette dernière option est envisagée pour les réfugiés ayant séjourné au moins 5 ans au Togo et à condition qu’ils le souhaitent.

Le gouvernement a annoncé en mai dernier la délivrance de cartes d’identité spécifiques aux réfugiés.  

Ce document leur permettra de circuler librement et en toute sécurité et d’accéder aux services essentiels. Ils pourront également mener des activités commerciales et ouvrir un compte en banque.

Le HCR tient une comptabilité très précise des réfugiés et de leur implantation géographique.

En zone urbaine, ils sont environ 3000, principalement à Lomé, mais beaucoup plus nombreux en milieu rural. Selon le Haut commissariat, 18.970 Ghanéens vivent dans le Nord du Togo (préfectures de Sotouboua, Dankpen et Tandjoare) et la plupart d’entre-eux ne souhaitent pas retourner dans leur pays d’origine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.