Les riverains ne font plus de rétention

08/02/2012
Les riverains ne font plus de rétention

Ouf! Les travaux du bassin de rétention des eaux pluviales à ciel ouvert d’Agbalépedogan (banlieue de Lomé) pourront reprendre. 

Le litige qui opposait les propriétaires des terrains au comité interministériel d’indemnisation semble résolu. Ce dernier a promis d’ailleurs mercredi d’accélérer les procédures.

Les riverains exigeaient le versement des indemnisations avant la poursuite des travaux et avaient saisi la justice.

Le bassin de rétention, destiné à prévenir les inondations récurrentes dans la capitale togolaise, s’inscrit dans le projet appelé PURISE, acronyme pour Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques. Il est financé  par la Banque mondiale et le Fonds mondial pour l’Environnement pour un  montant de près de 41 millions de dollars. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.