Les riverains ne font plus de rétention

08/02/2012
Les riverains ne font plus de rétention

Ouf! Les travaux du bassin de rétention des eaux pluviales à ciel ouvert d’Agbalépedogan (banlieue de Lomé) pourront reprendre. 

Le litige qui opposait les propriétaires des terrains au comité interministériel d’indemnisation semble résolu. Ce dernier a promis d’ailleurs mercredi d’accélérer les procédures.

Les riverains exigeaient le versement des indemnisations avant la poursuite des travaux et avaient saisi la justice.

Le bassin de rétention, destiné à prévenir les inondations récurrentes dans la capitale togolaise, s’inscrit dans le projet appelé PURISE, acronyme pour Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques. Il est financé  par la Banque mondiale et le Fonds mondial pour l’Environnement pour un  montant de près de 41 millions de dollars. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires. 

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.