Les riverains ne font plus de rétention

08/02/2012
Les riverains ne font plus de rétention

Ouf! Les travaux du bassin de rétention des eaux pluviales à ciel ouvert d’Agbalépedogan (banlieue de Lomé) pourront reprendre. 

Le litige qui opposait les propriétaires des terrains au comité interministériel d’indemnisation semble résolu. Ce dernier a promis d’ailleurs mercredi d’accélérer les procédures.

Les riverains exigeaient le versement des indemnisations avant la poursuite des travaux et avaient saisi la justice.

Le bassin de rétention, destiné à prévenir les inondations récurrentes dans la capitale togolaise, s’inscrit dans le projet appelé PURISE, acronyme pour Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques. Il est financé  par la Banque mondiale et le Fonds mondial pour l’Environnement pour un  montant de près de 41 millions de dollars. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.