Les riverains ne font plus de rétention

08/02/2012
Les riverains ne font plus de rétention

Ouf! Les travaux du bassin de rétention des eaux pluviales à ciel ouvert d’Agbalépedogan (banlieue de Lomé) pourront reprendre. 

Le litige qui opposait les propriétaires des terrains au comité interministériel d’indemnisation semble résolu. Ce dernier a promis d’ailleurs mercredi d’accélérer les procédures.

Les riverains exigeaient le versement des indemnisations avant la poursuite des travaux et avaient saisi la justice.

Le bassin de rétention, destiné à prévenir les inondations récurrentes dans la capitale togolaise, s’inscrit dans le projet appelé PURISE, acronyme pour Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques. Il est financé  par la Banque mondiale et le Fonds mondial pour l’Environnement pour un  montant de près de 41 millions de dollars. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !