Les routiers sont sympas

12/09/2014
Les routiers sont sympas

Les routiers sous surveillance

Le ministre des Transports, Ninsao Gnofam, a annoncé vendredi un assouplissement des mesures concernant l’interdiction de circulation de nuit des poids lourds.

Camions et bus n’ont pas le droit d’emprunter les routes togolaises à partir de 18h. Le dispositif, mis en place en avril dernier pour limiter le nombre d’accidents, sera repoussé à 22h.

Les syndicats de conducteurs routiers et des transporteurs avaient demandé un peu plus de souplesse. Mais le ministre a prévenu, l’allègement sera graduel et pas automatique. Si le nombre d’accidents repart à la hausse, l’interdiction repassera à 18h.

Plus de 400 personnes ont été tuées sur les routes depuis le début de l’année.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.