Les trafiquants carburent à la violence

19/10/2011
Les trafiquants carburent à la violence

Une opération de saisie de 12.000 litres d’essence à Aného a mal tourné mercredi quand des jeunes se sont opposés à l’intervention des policiers. Bilan : deux blessés dans les rangs des services de sécurité et un trafiquant atteint par balle à la cuisse et aussitôt évacué vers le CHR de la ville ; il est ce soir hors de danger.

Le trafic d’essence continue de plus belle au Togo alors qu’il est strictement interdit et réprimé par les textes.

Voici le communiqué de la police

Une opération de récupération des bidons d’essence montée par la police nationale ce mercredi 19 octobre 2011.

Les agents arrivés sur les lieux aux environs de 13h30 ont été pris à partie par une horde de jeunes du village munis de bâton, de cailloux.

Des pneus enflammés et des barricades ont été érigés sur la route aux alentours de la maison.

Malgré le calme des agents a chargé les bidons entreposé dans la maison, certains jeunes très excités ont commencé à balancer des projectiles sur le véhicule des agents.

Pour éviter que la situation ne tourne au drame, l’ordre a été donné aux agents de la police qui venaient d’embarquer une partie du carburant de replier.

Vue la détermination des jeunes à empêcher les forces de police de quitter les lieux, ils ont été obligés de tirer quelques coups de feu en l’air pour se dégager

Suite à cet incident regrettable, on dénombre 2 blessés dans les rangs de la police et un blessé par balle à la cuisse parmi les jeunes du village. Ce dernier a été rapidement évacué à l’hôpital d’Anho pour des soins et sa vie n’est pas en danger

La police déplore cet incident malheureux et en appel au civisme des populations à aider les forces de sécurité à pouvoir remplir leur mission régalienne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.