Levée d'écrou

29/04/2008
Levée d'écrou

Dans le cadre de la fête nationale, le président Faure Gnassingbé a octroyé une remise de peine à tous les détenus de droit commun sur toute l'étendue du territoire national, à l'exception des trafiquants de drogue et ceux qui purgent une peine pour crimes et délits sur mineurs. 297 prisonniers sont libres depuis le début de la semaine.

Cette mesure de clémence vise également à désengorger les prisons au Togo. Trop de détenus et pas assez de place dans des établissements anciens. Les autorités pénitentiaires ont lancé une réforme du système qui prévoit la construction ou la modernisation d'établissements existants.En outre, les juges devraient accélérer les procédures d'instruction pour la tenue de procès plus rapides et éviter ainsi des détentions provisoires qui peuvent durer plusieurs mois et parfois plusieurs années.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.