Libération renvoyé en correctionnelle pour diffamation envers le Doyen Debbasch

11/09/2008
Libération renvoyé en correctionnelle pour diffamation envers le Doyen Debbasch

Le directeur de la rédaction du quotidien français Libération, Laurent Joffrin et un journaliste de la rédaction, Vincent Noce, viennent d'être renvoyés devant le tribunal correctionnel pour diffamation publique envers Charles Debbasch. M. Debbasch est ministre-conseiller à la présidence du Togo.

Dans un article publié le 25 juillet 2007, avec comme titre « Debbasch, le pilleur de la Fondation Vasarely relâché » Liberation écrivait : « en 1981, Vasarely confia à Debbasch la présidence de sa fondation que ce dernier se mettra à piller, jusqu'en 1993 ». Et Libérationd'ajouter : « l'intéressé avait pris la fuite dans sa luxueuse villa de Lomé ». Deux propos diffamatoires et scandaleusement inexacts qui ont amené Charles Debbasch à porter plainte avec constitution de partie civile.Le procureur prés le tribunal de grande instance de Nanterre a estimé que les charges étaient suffisantes pour renvoyer devant le tribunal correctionnel Laurent Joffrin et l'auteur de l'article, Vincent Noce.

Le parquet estime que les accusations formulées par le quotidien portent atteinte à l'honneur ou à la considération de Charles Debbasch. Le juge d'instruction a suivi les réquisitions du Parquet et a renvoyé Noce et Joffrin devant le tribunal correctionnel.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.