Libérons la voie publique

20/02/2014
Libérons la voie publique

Dangereux pour les passants, les motocyclistes et les automobilistes

L’opération de désengorgement des voies publiques a débuté jeudi à Lomé. Par désengorgement, il faut comprendre le nettoyage de la voie publique - routes et trottoirs -  occupée illégalement par des vendeurs en tout genre. 

A peine rénovées à coup de milliards, les nouvelles avenues de la capitale redeviennent aussitôt des marchés informels : ventes de cartes téléphoniques, de textile, réparateurs moto, vidange, etc…

Horrible pour l’esthétique, dangereux pour les passants, les motocyclistes et les automobilistes. 

Les autorités avaient donné plusieurs semaines aux commerçants pour dégager les lieux.

Outre l’emprise anarchique du business informel, certaines boutiques installées le long de ces artères ne se gênent pas pour utiliser les trottoirs comme lieux d’exposition à ciel ouvert ; en toute illégalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.