Libérons la voie publique

20/02/2014
Libérons la voie publique

Dangereux pour les passants, les motocyclistes et les automobilistes

L’opération de désengorgement des voies publiques a débuté jeudi à Lomé. Par désengorgement, il faut comprendre le nettoyage de la voie publique - routes et trottoirs -  occupée illégalement par des vendeurs en tout genre. 

A peine rénovées à coup de milliards, les nouvelles avenues de la capitale redeviennent aussitôt des marchés informels : ventes de cartes téléphoniques, de textile, réparateurs moto, vidange, etc…

Horrible pour l’esthétique, dangereux pour les passants, les motocyclistes et les automobilistes. 

Les autorités avaient donné plusieurs semaines aux commerçants pour dégager les lieux.

Outre l’emprise anarchique du business informel, certaines boutiques installées le long de ces artères ne se gênent pas pour utiliser les trottoirs comme lieux d’exposition à ciel ouvert ; en toute illégalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Un nouveau monde

Tech & Web

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, est l’invitée jeudi des Thursday’s Private Afterwork (TPA), 

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.