Libérons la voie publique

20/02/2014
Libérons la voie publique

Dangereux pour les passants, les motocyclistes et les automobilistes

L’opération de désengorgement des voies publiques a débuté jeudi à Lomé. Par désengorgement, il faut comprendre le nettoyage de la voie publique - routes et trottoirs -  occupée illégalement par des vendeurs en tout genre. 

A peine rénovées à coup de milliards, les nouvelles avenues de la capitale redeviennent aussitôt des marchés informels : ventes de cartes téléphoniques, de textile, réparateurs moto, vidange, etc…

Horrible pour l’esthétique, dangereux pour les passants, les motocyclistes et les automobilistes. 

Les autorités avaient donné plusieurs semaines aux commerçants pour dégager les lieux.

Outre l’emprise anarchique du business informel, certaines boutiques installées le long de ces artères ne se gênent pas pour utiliser les trottoirs comme lieux d’exposition à ciel ouvert ; en toute illégalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !