Lomé n'est pas une décharge publique

31/10/2015
Lomé n'est pas une décharge publique

Samedi sur le Boulevard du bord de mer

La municipalité de Lomé a lancé une grande opération de curage des caniveaux obstrués par les ordures, ce qui empêche l’écoulement vers le réseau d’égouts. En cas de pluie, les inondations sont fréquentes.

Des dizaines de jeunes étaient mobilisés samedi  Boulevard de la Marina, la grande artère qui longe la mer pour retirer les déchets jetés par des habitants au comportement peu civique.

L’Etat a investi des milliards avec ses partenaires pour moderniser le réseau d’égouts et construire des ouvrages de rétention dans les zones les plus à risques, mais les comportements n’ont pas évolué et la voie publique est toujours utilisée comme une vaste décharge municipale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.