Lomé part à la reconquête de sa plage

03/02/2016
Lomé part à la reconquête de sa plage

La plage de Lomé est jonchée de détritus

La superbe plage de Lomé a pour vocation d’être un lieu de promenade et de jeux ou de sieste sous les cocotiers. Mais l’insécurité y règne. Elle est devenue le terrain de chasse des pickpockets, des dealers et des petits délinquants. La nuit, la situation est encore pire en raison de l’obscurité.

Le préfet maritime en a marre. Il a demandé aux policiers de mener des patrouilles nuit et jour, d’effectuer des contrôles d’identité et d’interpeller toute personne au comportement suspect. Les équipes, dotées de 4X4 effectueront des rondes sur la portion comprise entre la frontière avec le Ghana (Kodjoviakopé) jusqu’au port de Lomé.

Les Loméens et les touristes sont invités à redoubler de prudence lors des promenades sur le sable chaud.

Autre préoccupation du préfet, la salubrité. La plage ne doit pas être une décharge publique. Des poubelles seront installées et la collecte des déchets sera confiée à des associations locales.

La ville de Lomé fera passer ses équipes techniques plusieurs fois par jour enlever le sable qui s’amasse le long de la route du bord de mer.

D’ici quelques mois, la plage devrait offrir un bien meilleur visage.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.