Lutter contre les mariages forcés

01/03/2016
Lutter contre les mariages forcés

Coutumes et héritage culturel

Un forum national sur la problématique des mariages précoces s’est ouvert mardi à Lomé.

Selon une enquête de 2013, 9% des femmes de 25-49 ans ont été mariées avant d’atteindre l’âge de 15 ans et plus de 3 femmes sur 10 (32%) étaient déjà mariées avant 18 ans. 

Sur 1081 cas d’enfants victimes de mariages précoces, 10,6% étaient des garçons et 89,4% des filles. 

L’Union africaine a lancé en mai dernier une campagne à l’échelle du continent pour mettre fin au mariage d’enfants en Afrique. Elle a été suivie d’un plan d’action. Conformément à cette initiative les autorités togolaises, en collaboration avec les partenaires au développement, notamment l’UNICEF, et la société civile, intensifient des actions multiformes pour venir à bout de ce phénomène. Le forum doit réfléchir à de nouvelles pistes.

Sont présents une soixantaine de participants 60 dont les préfets des chefs-lieux de régions, les chefs traditionnels et religieux, les responsables des différentes confessions religieuses, les partenaires techniques et financiers, les directeurs régionaux de l’action sociale et les acteurs des organisations de la société civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.

Vol 714 pour Paris

Tourisme

C’est le moment de s’offrir quelques jours de vacances en Europe. La compagnie Brussels Airlines propose des tarifs canon au départ de Lomé.

Merci au président Faure Gnassingbé

Cédéao

Le président élu du Liberia, George Weah, a adressé lundi un message de remerciements à Faure Gnassingbé.