Lutter contre les mariages forcés

01/03/2016
Lutter contre les mariages forcés

Coutumes et héritage culturel

Un forum national sur la problématique des mariages précoces s’est ouvert mardi à Lomé.

Selon une enquête de 2013, 9% des femmes de 25-49 ans ont été mariées avant d’atteindre l’âge de 15 ans et plus de 3 femmes sur 10 (32%) étaient déjà mariées avant 18 ans. 

Sur 1081 cas d’enfants victimes de mariages précoces, 10,6% étaient des garçons et 89,4% des filles. 

L’Union africaine a lancé en mai dernier une campagne à l’échelle du continent pour mettre fin au mariage d’enfants en Afrique. Elle a été suivie d’un plan d’action. Conformément à cette initiative les autorités togolaises, en collaboration avec les partenaires au développement, notamment l’UNICEF, et la société civile, intensifient des actions multiformes pour venir à bout de ce phénomène. Le forum doit réfléchir à de nouvelles pistes.

Sont présents une soixantaine de participants 60 dont les préfets des chefs-lieux de régions, les chefs traditionnels et religieux, les responsables des différentes confessions religieuses, les partenaires techniques et financiers, les directeurs régionaux de l’action sociale et les acteurs des organisations de la société civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.