Lutter contre les mariages forcés

01/03/2016
Lutter contre les mariages forcés

Coutumes et héritage culturel

Un forum national sur la problématique des mariages précoces s’est ouvert mardi à Lomé.

Selon une enquête de 2013, 9% des femmes de 25-49 ans ont été mariées avant d’atteindre l’âge de 15 ans et plus de 3 femmes sur 10 (32%) étaient déjà mariées avant 18 ans. 

Sur 1081 cas d’enfants victimes de mariages précoces, 10,6% étaient des garçons et 89,4% des filles. 

L’Union africaine a lancé en mai dernier une campagne à l’échelle du continent pour mettre fin au mariage d’enfants en Afrique. Elle a été suivie d’un plan d’action. Conformément à cette initiative les autorités togolaises, en collaboration avec les partenaires au développement, notamment l’UNICEF, et la société civile, intensifient des actions multiformes pour venir à bout de ce phénomène. Le forum doit réfléchir à de nouvelles pistes.

Sont présents une soixantaine de participants 60 dont les préfets des chefs-lieux de régions, les chefs traditionnels et religieux, les responsables des différentes confessions religieuses, les partenaires techniques et financiers, les directeurs régionaux de l’action sociale et les acteurs des organisations de la société civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.

Brassage des cultures

Culture

Une ‘Caravane littéraire’ est organisée du 26 février au 4 mars. Elle se rendra dans 5 villes du Togo, du nord au sud. Un évènement culturel attendu.