Malabo expulse

19/01/2008
Malabo expulse

Soixante-trois clandestins togolais ont été interceptés au large des côtes de Guinée Equatoriale puis reconduits vendredi à Lomé, alors qu'ils se rendaient au Gabon, a rapporté samedi la télévision nationale. Ces clandestins, parmi lesquels des femmes et des enfants, ont été arrêtés à bord d'une pirogue par la gendarmerie de Guinée Equatoriale. "Nous avons tous pris la pirogue au Nigeria à moindre coût, après avoir quitté nos villages," a déclaré l'un des clandestins devant les caméras de la télévision nationale.

 

Ils sont tous gardés dans un centre de loisirs de la capitale togolaise où la plupart sont soumis à un contrôle médical.Une autre vague de clandestins originaires du Togo refoulés de Guinée Equatoriale est attendue à Lomé dans les "heures à venir", a indiqué un responsable du ministère de la Protection sociale.

Le Gabon et la Guinée Equatoriale attirent, en raison de leurs richesses pétrolières, de nombreux immigrés, souvent clandestins, venus d'Afrique de l'Ouest ou centrale à la recherche de travail.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.