Maltraitance

03/09/2010
Maltraitance

Regardez bien cette main, c’est celle de Cécile Kouglo, 8 ans, une élève en classe de CP2.
En vacances chez sa tante Da Dédé à Agoè-Togomé (quartier nord-est de Lomé), Cécile est accusée dimanche dernier par cette dernière d’avoir volé de la viande dans la cuisine.
La punition ne tarde pas à venir : des braises de charbon dans les deux mains pour apprendre les bonnes manières, puis bouclée à double tour dans une chambre.
Jeudi , Cécile Kouglo parvient à s’échapper et alerte aussitôt les voisins.
Le chef du quartier, Kossi Mlagani, l’a conduit immédiatement à l’hôpital pour les premiers soins.
Il envisage une action judicaire et la saisie des organisations de protection des droits des enfants au Togo pour cette grave affaire de maltraitance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.