Marche-arrêt

09/02/2008
Marche-arrêt

La marche « pacifique » prévue samedi par l'Association togolaise des consommateurs (ATC) pour dénoncer la flambée des prix de certains produits sur les marchés a été finalement annulée. Les responsables de l'ATC ont décidé à de surseoir à cette manifestation, après une séance de travail avec le Premier ministre, Komlan Mally.

"Nous avons discuté avec les plus hautes autorités de l'Etat, sur certains points. Nous allons encore nous retrouver la semaine prochaine, raison pour laquelle nous avons décidé d'annuler la marche", a expliqué à Republicoftogo, un responsable de l'ATC.«Avec ce cadre de travail et les discussions franches du gouvernement, on a senti une volonté surtout que le PR et le PM sont engagés. Avec le ministère du Commerce, il a été question de mettre urgement et dans les prochains jours un comité élargi à d'autres secteurs pour que le problème soit étudié cas par cas afin de voir comment la cherté va trouver une solution. Nous y croyons." a déclaré Agouta Aladjou, le SG de l'ATC à la sortie de la séance.

« Le comité sera mis en place dès mardi prochain », a confié à republicoftogo une source proche de la primature.    

Rappelons que les prix de certains produits de première nécessité ont subi une hausse allant de 6 à 15% ces dernières semaines au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.