Marché (s) de Noël

19/12/2012
Marché (s) de Noël

Si certains – ils sont une minorité – s’agitent ces jours-ci pour organiser des manifestations de protestation, l’immense majorité de la population a les yeux et le porte monnaie rivés sur les traditionnels achats de Noël.

Mercredi au marché d’Adawlato (photo), le plus grand de Lomé, c’était la foule des grands jours.

Malgré la situation économique toujours difficile, les Loméens ne veulent rien rater des festivités. Grands gagnants, les commerces de jouets qui proposent une large gamme d’articles Made in China : poupées, jeux électroniques ou voitures télécommandées.

La période Noël-Nouvel An est toujours bénéfique pour le secteur commercial qui voit ses ventes grimper. En revanche, l’alimentation ne bénéficie pas du même engouement. Chère et pas forcément dans les traditions. En revanche, les Européens vivant au Togo sont friands de champagne, d’huîtres (livrées spécialement par avion), de foie gras, de bons vins. Des produits de luxe vendus par les supermarchés et les épiceries fines. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

4e étape remportée par Mathieu Baert

Sport

Le Belge Mathieu Baert a remporté jeudi la 4e étape (Sokodé-Tchamba et Kambolé-Tchamba, 120km) du Tour du Togo.

Togo Cellulaire se charge de tout !

Tech & Web

Togo Cellulaire, premier opérateur mobile au Togo, a lancé mercredi ‘Recharge-moi’, un service qui permet aux clients de recharger à partir de leur numéro, le compte d’un autre abonné, autrement dit de lui fournir du crédit à partir d’une carte prépayée.

La propreté est de retour

Coopération

Dans le cadre de son soutien aux activités visant à faire de Lomé une ville plus propre, l’Ambassade des Etats-Unis, sur financement du Corps des ingénieurs de l’armée américaine (USACE), a accordé une subvention de 175.190 dollars pour la construction d’un centre de collecte et de transfert de déchets ménagers à Aflao-Sagbado (Lomé.) 

Explosion de la presse en ligne

Médias

Coûts de fabrication élevés, problèmes de distribution, diffusion internationale difficile, de plus en plus d’éditeurs togolais privilégient la version numérique au détriment du papier.