Master chef à l’université de Lomé

17/03/2018
Master chef à l’université de Lomé

Pas vraiment l'image que l'on se fait d'un restaurant universitaire

Ouvert en janvier dernier, le nouveau restaurant de l’université de Lomé (UL) a tout sauf les allures d’un réfectoire.

On est plutôt dans un univers de restaurant d’hôtel 4 étoiles.

Le Togolais Richard Logossou, propriétaire du restaurant ‘Le Fils d’Antoine’ à Saint Gilles (Bruxelles) a décidé de revenir à Lomé après 26 ans derrière les fourneaux à Bruxelles.

Il a relevé un challenge inédit, la gestion du restaurant de l’UL épaulé par 4 collaborateurs venus de Sodexo, l’un des géants mondiaux de la restauration collective.

Un milliard de francs CFA a été investi dans le cadre d’un partenariat public-privé et avec une concession de 30 ans.

Le restaurant a la capacité de 10.000 couverts. Mais il se contente de recevoir chaque jour 2000 étudiants et 400 enseignants et invités de l’université.

La salle réservée aux professeurs et à leurs invités

Les étudiants payent 500 F pour un repas digne d’un grand restaurant. L’université de Lomé subventionne plus de 60%.

Nous concevons chaque jour des menus différents, explique Richard Logossou, avec des spécialités européennes comme le foie gras, la salade niçoise, le saumon fumé, l’entrecôte, le poisson à la provençale, les frites fraîches … Loin en effet des traditionnels menus universitaires .

Le restaurant fait travailler 120 personnes.

Une partie VIP est réservée aux professeurs et à leurs invités. Richard Logossou précise que l’établissement est ouvert à une clientèle extérieure. L’occasion de tester l’expertise de chef formé à l’école belge.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).