Meilleure surveillance maritime

08/10/2011
Meilleure surveillance maritime

Avec la multiplication des actes de piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, les recommandations du GITG sont les bienvenues.

Lors d’une d’une rencontre d’une semaine à Lomé, les experts du Groupe Intersessionnel de Travail et de Gestion (GITG) du Mémorandum d’entente d’Abuja (MOU d’Abuja) sur le contrôle des navires a décidé de rendre plus rigoureux le contrôle et l’inspection des navires.

Les représentants du Ghana, du Nigéria, du Congo et du Togo sont parvenus à harmoniser le système de contrôle dans le cadre de l’inspection des navires dans les différents Etats signataire du MOU.

« Plus rien ne sera plus comme avant, des mesures rigoureuses vont être engagées pour sécuriser les eaux territoriales afin de prévenir les menaces », a indiqué Mfon Ekong Usoro, secrétaire générale de MOU d’Abuja.

Le directeur des Affaires Maritimes du Togo, Alfa Lebgaza, a invité tous les acteurs du secteur du transport à davantage de vigilance 

Le Mémorandum d'Entente d'Abuja sur le contrôle des navires par l'Etat du port dans la région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (MOU d'Abuja) a été signé en octobre 1999 par 16 Etats côtiers de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.  

Ce mémorandum complète l’initiative globale prise par l’Organisation maritime internationale .

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.