Meilleure surveillance maritime

08/10/2011
Meilleure surveillance maritime

Avec la multiplication des actes de piraterie maritime dans le Golfe de Guinée, les recommandations du GITG sont les bienvenues.

Lors d’une d’une rencontre d’une semaine à Lomé, les experts du Groupe Intersessionnel de Travail et de Gestion (GITG) du Mémorandum d’entente d’Abuja (MOU d’Abuja) sur le contrôle des navires a décidé de rendre plus rigoureux le contrôle et l’inspection des navires.

Les représentants du Ghana, du Nigéria, du Congo et du Togo sont parvenus à harmoniser le système de contrôle dans le cadre de l’inspection des navires dans les différents Etats signataire du MOU.

« Plus rien ne sera plus comme avant, des mesures rigoureuses vont être engagées pour sécuriser les eaux territoriales afin de prévenir les menaces », a indiqué Mfon Ekong Usoro, secrétaire générale de MOU d’Abuja.

Le directeur des Affaires Maritimes du Togo, Alfa Lebgaza, a invité tous les acteurs du secteur du transport à davantage de vigilance 

Le Mémorandum d'Entente d'Abuja sur le contrôle des navires par l'Etat du port dans la région de l'Afrique de l'Ouest et du Centre (MOU d'Abuja) a été signé en octobre 1999 par 16 Etats côtiers de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.  

Ce mémorandum complète l’initiative globale prise par l’Organisation maritime internationale .

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Un Parlement des peuples'

Cédéao

Le Premier Ministre Komi Selom Klassou a ouvert mardi à Lomé la session extraordinaire du Parlement de la Cédéao.

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.