Mise à mort

02/07/2011
Mise à mort

Le 4 avril dernier, Stéphane Frantz di Rippel, ancien directeur de l’hôtel Sarakawa au Togo, qui venait de prendre la direction du Novotel d’Abidjan, est enlevé par un commando armé en compagnie de trois autres personnes dont Yves Lambelin, le patron du Groupe Sifca.

Pourquoi cet enlèvement, pourquoi ces tortures suivis d'une immédiate mise à mort ? Pourquoi a-t-on aussitôt fait disparaître les corps dans le plus grand secret ? Longtemps, on a pensé que le commando cherchait des journalistes et, de préférence, des Français, accusés alors de tous les maux. Mais les choses paraissent bien plus compliquées. Et si Stéphane Frantz di Rippel n'était que la victime collatérale d'un confit dans lequel il n'avait rien à faire ?

Autant d’interrogations restées sans réponse pour le moment.

L’hebdomadaire français le Nouvel Observateur publie une longue enquête sur ce drame et sur les raisons de ces assassinats. 

Lire l’article (payant)

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promotion de la culture de la transparence

Coopération

L'UE a annoncé vendredi le financement d’un nouveau programme de développement pour la préfecture d’Anié (région des Plateaux).

Akwaba !

Sport

4.000 sportifs et artistes venus de près de 80 pays participent à partir de vendredi aux VIIIe Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

Baisse significative de l'incidence de la pauvreté

Développement

Le Premier ministre a présenté mercredi à New York le rapport intermédiaire du Togo sur les ODD.