Mise en garde aux orpailleurs

06/08/2013
Mise en garde aux orpailleurs

En juin dernier, 55 orpailleurs ouest-africains, dont 3 Togolais, avaient été arrêtés par la police ghanéenne et expulsés. Il est interdit à tout étranger de travailler illégalement dans les mines d’or et pas recommandé de se livrer à des activités d’extraction dans des mines artisanales comme il en existe des centaines dans ce pays.

Le ministre par intérim des Mines et de l’Energie du Togo, Dammipi Noupokou (photo), a mis en garde mardi tous les Togolais qui projettent de travailler dans une mine d’or illégale au Ghana. Il a rappelé que les autorités d’Accra disposaient d’une force d’intervention baptisée ‘Operation Halt’, destinée à mettre un aux terme activités minières illégales sur son territoire.

Le Ghana est le second producteur africain d’or après l’Afrique du Sud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.