Mise en garde aux orpailleurs

06/08/2013
Mise en garde aux orpailleurs

En juin dernier, 55 orpailleurs ouest-africains, dont 3 Togolais, avaient été arrêtés par la police ghanéenne et expulsés. Il est interdit à tout étranger de travailler illégalement dans les mines d’or et pas recommandé de se livrer à des activités d’extraction dans des mines artisanales comme il en existe des centaines dans ce pays.

Le ministre par intérim des Mines et de l’Energie du Togo, Dammipi Noupokou (photo), a mis en garde mardi tous les Togolais qui projettent de travailler dans une mine d’or illégale au Ghana. Il a rappelé que les autorités d’Accra disposaient d’une force d’intervention baptisée ‘Operation Halt’, destinée à mettre un aux terme activités minières illégales sur son territoire.

Le Ghana est le second producteur africain d’or après l’Afrique du Sud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.