Mise en garde aux orpailleurs

06/08/2013
Mise en garde aux orpailleurs

En juin dernier, 55 orpailleurs ouest-africains, dont 3 Togolais, avaient été arrêtés par la police ghanéenne et expulsés. Il est interdit à tout étranger de travailler illégalement dans les mines d’or et pas recommandé de se livrer à des activités d’extraction dans des mines artisanales comme il en existe des centaines dans ce pays.

Le ministre par intérim des Mines et de l’Energie du Togo, Dammipi Noupokou (photo), a mis en garde mardi tous les Togolais qui projettent de travailler dans une mine d’or illégale au Ghana. Il a rappelé que les autorités d’Accra disposaient d’une force d’intervention baptisée ‘Operation Halt’, destinée à mettre un aux terme activités minières illégales sur son territoire.

Le Ghana est le second producteur africain d’or après l’Afrique du Sud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.