Mise en garde aux orpailleurs

06/08/2013
Mise en garde aux orpailleurs

En juin dernier, 55 orpailleurs ouest-africains, dont 3 Togolais, avaient été arrêtés par la police ghanéenne et expulsés. Il est interdit à tout étranger de travailler illégalement dans les mines d’or et pas recommandé de se livrer à des activités d’extraction dans des mines artisanales comme il en existe des centaines dans ce pays.

Le ministre par intérim des Mines et de l’Energie du Togo, Dammipi Noupokou (photo), a mis en garde mardi tous les Togolais qui projettent de travailler dans une mine d’or illégale au Ghana. Il a rappelé que les autorités d’Accra disposaient d’une force d’intervention baptisée ‘Operation Halt’, destinée à mettre un aux terme activités minières illégales sur son territoire.

Le Ghana est le second producteur africain d’or après l’Afrique du Sud.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.