Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

11/12/2017
Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

Dédévi Adomayakpor lors de son élection

Miss Togo ne veut pas se contenter d’être belle ; elle cherche aussi à être utile en mettant sa notoriété au service ces autres.

Dédévi Adomayakpor a fait de l’assistance aux prisonniers et à leur réinsertion sa grande cause.

Avec le soutien de plusieurs ONG elle vient d’offrir à la prison de Lomé des équipements destinés à moderniser les ateliers de couture, de cordonnerie et de coiffure

Des initiatives similaires sont prévues dans d’autres centres pénitentiaires. 

Chaque année, les Miss choisissent de mener des activités humanitaires au profit des plus défavorisés, des femmes, des handicapés ou des prisonniers.

Il s’agit de rompre ainsi avec l’image de belles jeunes femmes dont la seule activité est de participer à des évènements commerciaux ou de passer dans des émissions de divertissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.

Visite à Lomé d'un officiel bissau-guinéen

Cédéao

Aristides Da Silva, ministre d’Etat de Guinée Bissau et porte-parole du gouvernement a été reçu mardi par le président Faure Gnassingbé.