Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

11/12/2017
Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

Dédévi Adomayakpor lors de son élection

Miss Togo ne veut pas se contenter d’être belle ; elle cherche aussi à être utile en mettant sa notoriété au service ces autres.

Dédévi Adomayakpor a fait de l’assistance aux prisonniers et à leur réinsertion sa grande cause.

Avec le soutien de plusieurs ONG elle vient d’offrir à la prison de Lomé des équipements destinés à moderniser les ateliers de couture, de cordonnerie et de coiffure

Des initiatives similaires sont prévues dans d’autres centres pénitentiaires. 

Chaque année, les Miss choisissent de mener des activités humanitaires au profit des plus défavorisés, des femmes, des handicapés ou des prisonniers.

Il s’agit de rompre ainsi avec l’image de belles jeunes femmes dont la seule activité est de participer à des évènements commerciaux ou de passer dans des émissions de divertissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.