Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

11/12/2017
Miss Togo ne veut pas être prisonnière de son image

Dédévi Adomayakpor lors de son élection

Miss Togo ne veut pas se contenter d’être belle ; elle cherche aussi à être utile en mettant sa notoriété au service ces autres.

Dédévi Adomayakpor a fait de l’assistance aux prisonniers et à leur réinsertion sa grande cause.

Avec le soutien de plusieurs ONG elle vient d’offrir à la prison de Lomé des équipements destinés à moderniser les ateliers de couture, de cordonnerie et de coiffure

Des initiatives similaires sont prévues dans d’autres centres pénitentiaires. 

Chaque année, les Miss choisissent de mener des activités humanitaires au profit des plus défavorisés, des femmes, des handicapés ou des prisonniers.

Il s’agit de rompre ainsi avec l’image de belles jeunes femmes dont la seule activité est de participer à des évènements commerciaux ou de passer dans des émissions de divertissement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.