Moins de tolérance, plus de répression

16/04/2014
Moins de tolérance, plus de répression

Selon le dernier bilan provisoire, 47 personnes ont été tuées lors d’une collision survenue dans la nuit de lundi à mardi près d’Atakpamé. L’origine du drame reste inconnue, mais l’imprudence d’un des conducteurs est sans doute l’explication.

Les routes togolaises sont dangereuses. Au premier trimestre de cette année, 210 automobilistes ont perdu la vie et 600 autres ont été plus ou moins gravement blessés.

Cet hécatombe s’explique par des véhicules peu entretenus, le non respect du port de la ceinture de sécurité, la vitesse excessive, l’inattention, la conduite en état d’ivresse, la surcharge et plus généralement la non observance du code de la route.

En dépit des campagnes d’information lancées par les pouvoirs publics et l’adoption d’un nouveau code de la route, les accidents sont toujours aussi fréquents et meurtriers.

La seule façon de faire baisser les chiffres des morts sur les route est de renforcer la répression avec de lourdes amendes à la clé pour les contrevenants. Expérimentée ailleurs, cette politique semble être la seule à être bien comprise par les conducteurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.