Narco trafiquants : combat inégal

25/06/2013
Narco trafiquants : combat inégal

L’Afrique de l’Ouest est le terrain de jeu des narco trafiquants. Porosité des frontières, complicités locales, faiblesse des forces de sécurité constituent autant d’atouts pour les cartels. La seule façon de lutter efficacement contre le trafic et la mise en commun des moyens et l’échange d’informations. C’est ce que vont tenter de mettre en place le Togo, la Guinée, la Mauritanie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Bénin.

Des représentants de ces pays sont réunis pour 5 jours à Lomé dans le cadre du programme d’appui à la lutte contre le trafic de cocaïne en Afrique de l’Ouest (ALCAO).

La pauvreté et la faiblesse des structures de contrôle sont autant de facteurs qui amènent les trafiquants à faire de ces pays une plaque tournante pour l’envoi des stupéfiants vers l’Europe et les Etats-Unis, explique Tchitchao Tchalimn, le ministre de la Justice.

En 2011, près de 400kg de cocaïne avaient été saisis au port de Lomé, ce qui donne une idée de l’importance du problème.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.