Narco-trafiquants sous les verrous

06/11/2008
Narco-trafiquants sous les verrous

Les narco-trafiquants sud-américains opérant au Togo ont du souci à se faire. Huit Colombiens, un Costa-Ricain et un mexicain ont été arrêtés par la police et avec eux un Sud-Africain, un Ghanéen et deux complices togolais. Le réseau avait installé ses quartiers à proximité du port de Lomé. Selon les forces de sécurité, le groupe planifiait d'acheminer par avion de Niamtougou (nord) à Lomé près de 500 kg de cocaïne avant de la réexpédier par conteneurs vers l'Europe, là où se trouvent les consommateurs.

Pour cette opération, la police togolaise a bénéficié du soutien de la DEA américaine (Drug Enforcement Administration) qui dépend du Département de la Justice.L'Afrique de l'Ouest est "devenue une plaque tournante du trafic de drogue", a déploré récemment la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qui veut renforcer sa "coopération" avec l'Amérique du Sud et l'Europe pour combattre les cartels.

Pour l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), "la situation en Afrique de l'Ouest pourrait finir par ressembler à celle à laquelle le Mexique est confronté aujourd'hui, dans laquelle des forces de police locales ont été enrôlées par des réseaux de trafiquants, qui se livrent à une guerre ouverte avec l'Etat et entre eux".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.