Narco-trafiquants sous les verrous

06/11/2008
Narco-trafiquants sous les verrous

Les narco-trafiquants sud-américains opérant au Togo ont du souci à se faire. Huit Colombiens, un Costa-Ricain et un mexicain ont été arrêtés par la police et avec eux un Sud-Africain, un Ghanéen et deux complices togolais. Le réseau avait installé ses quartiers à proximité du port de Lomé. Selon les forces de sécurité, le groupe planifiait d'acheminer par avion de Niamtougou (nord) à Lomé près de 500 kg de cocaïne avant de la réexpédier par conteneurs vers l'Europe, là où se trouvent les consommateurs.

Pour cette opération, la police togolaise a bénéficié du soutien de la DEA américaine (Drug Enforcement Administration) qui dépend du Département de la Justice.L'Afrique de l'Ouest est "devenue une plaque tournante du trafic de drogue", a déploré récemment la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qui veut renforcer sa "coopération" avec l'Amérique du Sud et l'Europe pour combattre les cartels.

Pour l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), "la situation en Afrique de l'Ouest pourrait finir par ressembler à celle à laquelle le Mexique est confronté aujourd'hui, dans laquelle des forces de police locales ont été enrôlées par des réseaux de trafiquants, qui se livrent à une guerre ouverte avec l'Etat et entre eux".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.