Narco-trafiquants sous les verrous

06/11/2008
Narco-trafiquants sous les verrous

Les narco-trafiquants sud-américains opérant au Togo ont du souci à se faire. Huit Colombiens, un Costa-Ricain et un mexicain ont été arrêtés par la police et avec eux un Sud-Africain, un Ghanéen et deux complices togolais. Le réseau avait installé ses quartiers à proximité du port de Lomé. Selon les forces de sécurité, le groupe planifiait d'acheminer par avion de Niamtougou (nord) à Lomé près de 500 kg de cocaïne avant de la réexpédier par conteneurs vers l'Europe, là où se trouvent les consommateurs.

Pour cette opération, la police togolaise a bénéficié du soutien de la DEA américaine (Drug Enforcement Administration) qui dépend du Département de la Justice.L'Afrique de l'Ouest est "devenue une plaque tournante du trafic de drogue", a déploré récemment la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) qui veut renforcer sa "coopération" avec l'Amérique du Sud et l'Europe pour combattre les cartels.

Pour l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), "la situation en Afrique de l'Ouest pourrait finir par ressembler à celle à laquelle le Mexique est confronté aujourd'hui, dans laquelle des forces de police locales ont été enrôlées par des réseaux de trafiquants, qui se livrent à une guerre ouverte avec l'Etat et entre eux".

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.