Naufrage d'un navire qui transportait du phosphate togolais

01/09/2009
Naufrage d'un navire qui transportait du phosphate togolais

Une pollution aux hydrocarbures touche la pointe sud de Madagascar à la suite du naufrage dans la nuit du 25 au 26 août d'un navire marchand battant pavillon turc, a-t-on appris mardi de source officielle.  "Les hydrocarbures se répandent sur 60 km de côtes à la pointe sud de Madagascar. Il y a déjà des traces physiques sur les plages" entre le Cap Sainte-Marie et Faux Cap, a déclaré le directeur de cabinet du ministère des Transports Alain Rabefaniraka.

Le Gulser Ana, un vraquier de 189 mètres de long battant pavillon turc, transportait 39.000 tonnes de phosphate non transformé, mais c'est essentiellement le carburant du navire qui provoque la pollution.Le navire, qui avait chargé sa cargaison à Lomé avait fait escale à Durban (Afrique du Sud) et se dirigeait vers l'Inde.

On ignorait mardi les raisons de son naufrage à deux km des côtes malgaches.

Selon les informations fournies par l'armateur aux autorités malgaches, le Gulser Ana disposait dans ses cuves de 568 tonnes de fuel lourd, 65,8 tonnes de carburant, et 7.950 litres de lubrifiant.

Le Togo est un important producteur et exportateur de phosphates.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.