Naufrage d'un navire qui transportait du phosphate togolais

01/09/2009
Naufrage d'un navire qui transportait du phosphate togolais

Une pollution aux hydrocarbures touche la pointe sud de Madagascar à la suite du naufrage dans la nuit du 25 au 26 août d'un navire marchand battant pavillon turc, a-t-on appris mardi de source officielle.  "Les hydrocarbures se répandent sur 60 km de côtes à la pointe sud de Madagascar. Il y a déjà des traces physiques sur les plages" entre le Cap Sainte-Marie et Faux Cap, a déclaré le directeur de cabinet du ministère des Transports Alain Rabefaniraka.

Le Gulser Ana, un vraquier de 189 mètres de long battant pavillon turc, transportait 39.000 tonnes de phosphate non transformé, mais c'est essentiellement le carburant du navire qui provoque la pollution.Le navire, qui avait chargé sa cargaison à Lomé avait fait escale à Durban (Afrique du Sud) et se dirigeait vers l'Inde.

On ignorait mardi les raisons de son naufrage à deux km des côtes malgaches.

Selon les informations fournies par l'armateur aux autorités malgaches, le Gulser Ana disposait dans ses cuves de 568 tonnes de fuel lourd, 65,8 tonnes de carburant, et 7.950 litres de lubrifiant.

Le Togo est un important producteur et exportateur de phosphates.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.