Nous avons besoin de votre générosité

26/12/2017
Nous avons besoin de votre générosité

Esther Somé

La pouponnière Sainte Claire de Lomé, animée par la congrégation des sœurs Saint François d'Assise, accueille depuis près de 60 ans des nourrissons abandonnés à la naissance et des orphelins. Chaque année, une soixantaine d’entre eux sont pris en charge dans l’attente d’une éventuelle adoption.

Une mission exemplaire qui nécessite du dévouement et des moyens.  A la tête de l’institution, la Sœur Esther Somé.

Republicoftogo.com: Comment les enfants arrivent-ils à la pouponnière ? 

Esther Somé : Il y a les services sociaux dans des hôpitaux et la police qui trouve des nourrissons abandonnés dans la rue lors de patrouilles. La plupart des enfants que nous recevons ont besoin d’une prise en charge médicale complète et d’un suivi

Republicoftogo.com : Quelle est la durée du séjour à Sainte Claire de Lomé ?

Esther Somé : Ils sont admis pour un an. Un laps de temps qui permet d’enquêter sur la filiation. Si les résultats s’avèrent négatifs, alors commence le processus d’adoption qui est géré par le Comité national d’adoption dépendant, un organisme qui dépend des services de l’Etat.

Republicoftogo.com : Où trouvez-vous l’argent pour faire tourner la pouponnière ?

Esther Somé : C’est le volet le plus compliqué de notre mission. Notre activité est à but non lucratif. Les fonds proviennent de dons du public et nous avons besoin de plus en plus d’argent pour le fonctionnement quotidien. Nous en appelons à la générosité des particuliers et des entreprises pour nous permettre de continuer à accueillir tous ces bébés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.